L’association 269 Life France

Nous avons pour vocation d’informer le grand public et les militants, peu importe leur cheminement vers le véganisme, peu importe la nature de leur investissement ; Chaque minute accordée aux animaux martyrs est un pas vers leur libération.

Vous nous demandez souvent comment adhérer à 269 Life France, et bien poser la question est déjà une adhésion !

269 Life est un état d’esprit.

Et le plus important, le coeur de 269 Life France, c’est vous, les sympathisants qui lisez notre site internet, nos tweets et notre page facebook, qui relayez notre mouvement, et qui agissez à votre échelle en faveur des sans voix.

Merci à vous tous, sans vous, 269 Life France n’existerait pas.

 

L’origine de l’association

Le collectif français 269 Life France est né en écho à un mouvement israélien, que nous espérons majeur dans l’histoire de la lutte pour les droits des animaux. Le 2 octobre 2012, dans le but de dénoncer l’exploitation des animaux par l’homme, 3 militants se sont fait marquer au fer rouge le chiffre 269 sur une place publique. Ce marquage au fer rouge : un geste volontaire de solidarité pour un veau rencontré dans une ferme industrielle, qui portait ce numéro : 269. Un geste symbolique, un geste douloureux, un geste d’empathie pour rappeler la souffrance quotidienne des animaux non humains…  La vidéo témoignant de leur acte courageux a été visionnée sur internet plus de 150.000 fois en une semaine ! Il y a en France deux antennes du mouvement internationnal qui sont devenues deux associations indépendantes: 269 Life France et 269 Life Libération animale

Cet acte a été le point de départ d’un mouvement international, les tatouages et marquages « 269 » ont commencé à se multiplier, en signe de ralliement…

L’action de ces militants a été tellement forte qu’elle s’est imposée à nous, militants français, comme une action à relayer. Par le happening organisé  et à travers ce site, nous souhaitons la faire connaître et la soutenir.

Notre espoir : que 269 Life devienne un des mouvements marquants dans le combat contre le massacre des animaux, contre le fait que ceux-ci soient traités comme nourriture, comme matériaux de laboratoire, comme vêtements ou comme objets de divertissements.

« 269 » : ce chiffre, tatoué sur un veau, pourrait aussi bien être le numéro attribué à un singe dans un laboratoire, l’étiquette d’une peau de chien dépecé vivant pour sa fourrure, le numéro de la cage d’un éléphant esclave d’un cirque…

« 269 » : un symbole de solidarité, de compassion et d’empathie pour les animaux non humains victimes à chaque seconde de l’exploitation humaine.

« 269 » : un appel à faire le choix d’un mode de vie cohérent, le véganisme, pour que des milliards d’animaux soient enfin épargnés.

« 269 » : le souhait d’une société qui considère enfin les animaux, humains et non-humains comme des égaux moraux.

Il appartient à chacun de se mobiliser pour que l’état de fait existant aujourd’hui, celui d’une société traitant les animaux non humains comme des objets, change !

 

Charte de l’association 269 Life France

Afin d’être le plus transparent possible envers les Associations, Collectifs, Militants et Sympathisants, voici ci-dessous les fondements de 269life France.

Toute personne, organisation ou média faisant appel à 269life France devra prendre connaissance de cette charte afin d’éviter tout malentendu ou désagrément.

Le collectif 269life France est né le 24 décembre 2012, cette charte est susceptible d’évoluer sans information préalable ; Etant l’essence de notre mouvement, elle sera en libre accès sur notre site internet et sur simple demande orale ou écrite.

269 Life France s’inspire librement du mouvement mondial 269 Life;
Nous n’adhérons pas à toutes les pensées de ce mouvement originel, ne retenant que celles que nous pouvons adapter à la présente charte et au contexte français et législatif.

–         Nous sommes abolitionnistes, c’est-à-dire que nous ne considérons aucune exploitation des animaux comme tolérable, aussi minime qu’elle puisse être considérée.
–         Nous n’avons pas pour vocation principale de sauver directement les animaux non humains mais de communiquer auprès du grand public et des médias, pour promouvoir le veganisme qui est pour nous la seule solution pérenne à l’exploitation des sans voix
(il va sans dire que si l’occasion se présente nous sauverons autant d’animaux que possible dans la limite de nos possibilités).
–         Nous nous devons de dénoncer toute forme de cruauté sans tabous ni lobbies.
–         Nous n’imposons à personne le tatouage du symbole 269 qui n’est qu’un vecteur de communication intra et extra-protection animale.
–         Nous nous faisons un devoir d’accueillir et de renseigner comme il se doit tout nouveau militant ou sympathisant.
–         Nous sommes ouverts à tous les sympathisants, peu importe où ils se situent dans leur chemin vers le veganisme

–         Nous nous devons de respecter chaque militant lors des manifestations ou actions ainsi que leurs organisateurs.
–         Nous scandons toujours des slogans abolitionnistes en manifestation.
–         Nous défilons avec nos outils de communication (banderoles, affiches etc…) quelles que soient les manifestations. Respectant le silence si celui-ci est souhaité par les organisateurs.
–         Toute décision prise est validée par l’ensemble des membres du collectif ou, à défaut,  par ceux présents.
–         Même si certains de nos points de vue divergent, nous étudions toute demande de participation dès lors que la finalité de l’évènement entre dans la présente charte.
–         En revanche chaque membre du collectif est libre de participer aux manifestations de son choix, sans aucune marque d’appartenance au collectif 269 Life France si la participation n’a pas été validée par le collectif.
–         Nous refusons d’entrer dans des considérations concernant uniquement les animaux humains comme un fait historique, une religion, une sexualité, une race ou tout autre sujet sensible.
–         269 Life France se positionne clairement contre toute forme d’oppression, et notre combat est celui de la lutte contre le spécisme